Salaire youtubeur : Combien gagne-t-il réellement ?

Ce n’est plus un secret pour personne : youtube est l’un des réseaux sociaux les plus exploités au monde. Avec ses utilisateurs excédant les deux milliards, la plateforme s’est érigée au rang des réseaux les plus importants après Instagram. De fait, partager des contenus vidéo est désormais considéré comme une vraie profession qui nourrit son homme.

Cependant, certains doutent encore de la véracité de cet état de chose. Et les questionnements sont nombreux : comment est-ce possible de gagner de l’argent juste en partageant des vidéos ? Qui paie le youtubeur ? Et combien gagnerait-il ? Si vous êtes en quête d’une réponse à ces questions, cet article vous apporte des réponses. Lisez plutôt !

Rémunération du youtubeur : mythe ou réalité ?

Il est vrai que plusieurs personnes ont encore du doute sur la véracité de la rémunération du youtubeur, et pourtant ils ont tort le fait est bien réel depuis l’an 2009. Alors si vous pensez exercer la profession de youtubeur, sachez que ce n’est pas une activité bénévole et qu’il est assez bien rémunéré.

En effet, lorsque Google a pris les commandes de youtube, le géant du digital américain a tôt fait d’insérer un système de monétisation en vue de favoriser les challenges sur la plateforme. C’est ainsi qu’il est devenu possible pour tout individu de se faire de l’argent sur youtube, à condition que ses vidéos soient assez vues. Alors quand on sait s’y prendre, la profession du youtubeur est une méthode sûre pour avoir une bonne rémunération.

Que fait un youtubeur ?

Un youtubeur est un individu qui partage des contenus vidéo axés sur des thématiques qui intéressent les internautes. Il peut s’agir du sport, des jeux vidéo, de la vie stars du cinéma ou de la scène musicale, de la science, etc. Le métier étant perçu ainsi, il serait facile de penser qu’il ne présente aucune contrainte. Et pourtant ce n’est pas le cas.

D’abord il faut comprendre qu’un youtubeur vise un groupe d’internautes avec lequel il est censé partager une même passion. De fait, il ne peut se permettre de partager des contenus pertinents. Au contraire, il est tenu de ne produire que des vidéos qui sont à même de satisfaire les attentes des internautes. Autrement, il n’aura pas assez de visibilité et donc ses objectifs de youtubeur ne seront pas atteints.

C’est seulement quand le youtubeur a réussi à procurer du plaisir à ses abonnés qu’il peut espérer une rémunération. Le salaire vient donc après un travail assidu, rigoureux et bien fait.

Comment produire des contenus générateurs de revenu ?

Pour monétiser une chaîne youtube, plusieurs approches sont possibles, mais les plus fréquentes sont les systèmes d’affiliation, les publicités, les sponsorings, les ventes d’articles ou services.

Les affiliations

Elles sont basées sur des clauses publicitaires entre les producteurs de contenus et les entreprises. Dans ce cas, le youtubeur est payé en fonction des résultats qu’ont générés ses publicités. De façon concrète, le youtubeur a un certain pourcentage sur les articles présentés dans ses vidéos lorsque ceux-ci sont vendus.

C’est là l’un des avantages de la monétisation, car dans ce cas le youtubeur n’est pas soumis à la règle du million de vues avant de percevoir. Sa seule obligation est de présenter à ses abonnés des articles intéressants.

Les publicités

Il s’agit surtout des publicités Adsense : système de monétisation mis en place par Youtube. Le principe est simple. Dans un premier temps, la plateforme prend l’autorisation chez le youtubeur, afin de partager des publicités sur sa chaîne. Celles-ci apparaissent généralement au début puis pendant le visionnage (chaque 10mn environ) des vidéos publiées par le youtubeur.

Pour définir sa rémunération, le youtubeur a deux options au choix : le nombre de vue ou le nombre de clics. Dans le premier cas, la rémunération est essentiellement fonction du nombre de vues enregistré sur les publicités. Et dans l’autre cas, l’argent est calculé seulement sur le nombre de clics directement orientés sur les publicités.

Les sponsorings

Si le youtubeur a une bonne notoriété sur la plateforme, il peut vendre son image aux grandes marques. L’objectif est de signer un contrat avec elles, en vue de faire la promotion de leurs services sur sa chaîne. Ici, la rémunération dépend fortement de votre visibilité.

Il existe à cet effet, des plateformes sur lesquelles les youtubeurs et les représentants des entreprises peuvent se rencontrer pour arranger un partenariat. Cependant, il est aussi possible que certaines sociétés contactent directement le youtubeur.

Les ventes d’articles ou services

Si vous êtes en quête d’un système très rentable, optez pour celui-ci. Le youtubeur n’est pas obligé de signer un partenariat avec une quelconque entreprise. Il présente les siens à ses abonnés. La chaine apparait telle une vitrine pour les articles comme les vêtements, la cosmétique, les œuvres artistiques, etc. mais il est aussi possible de présenter des produits digitaux comme des formations sur internet.

Pour éviter toute digression, il faut s’assurer que les articles à présenter sont liés à la thématique de votre chaîne. Par exemple, si la thématique porte sur le gaming, le youtubeur peut faire la promotion des jeux vidéo et des T-shirts à l’effigie des personnages.

A combien peut- on  estimer le gain du youtubeur ?

La rémunération d’un youtubeur dépend aussi bien de sa stratégie que du nombre de personnes qui visionnent ses contenus. Avant d’opter pour les publicités Adsense, assurez-vous d’avoir au minimum 1000 personnes abonnées à votre chaîne, et 40 000 heures de visionnage. Autrement, cette option ne vous fera pas gagner de l’argent. Si vous choisissez le coût sur la vue, vous serez payé entre 0,5 et 2 euros sur 1000 vues.

Ainsi, pour deux vidéos hebdomadaires qui réunissent 20 000 vues en moyenne, le youtubeur peut gagner 80 euros en un mois. Si cela vous paraît peu comme gain, sachez qu’il y a des youtubeurs qui empochent jusqu’à 700 000 voire 900 000 euros (par an) juste avec les publicités Adsense.

Le sponsoring quant à lui est une option qui peut vous faire décrocher de grands contrats, selon votre visibilité sur la plateforme. Il est même possible de toucher au-delà de 10 000 euros. Pas mal n’est-ce pas !

Articles similaires

Laisser un message