Contrat entretien chaudière gaz : tarifs et procédures à suivre

Lorsque vous optez pour l’utilisation du gaz comme moyen de chauffage, vous avez l’obligation d’entretenir annuellement votre chaudière. Et bien sûr, ceci doit être l’œuvre d’un professionnel. Pour ce faire, il vous faut recourir à un contrat entretien chaudière gaz. Vous aurez accès à de diverses propositions en ce sens. Mais il vous faut à tout prix opter pour une qui vous garantit : sécurité, entretien des installations et amélioration des performances des accessoires. Voici dans cet article les informations nécessaires à connaître.

Quelle procédure suivre pour choisir le prestataire avec lequel signer un contrat entretien chaudière gaz ?

La difficulté de choix est en partie à cause du manque de sérieux que fait montre les prestataires du domaine. Si cela est remarqué au niveau des artisans chauffagistes autonomes, il faut dire qu’il en est de même chez les réseaux dits nationaux. Ces derniers qui se sont mis en place par rachat des implantations indigènes qui sont jusqu’à ce jour très indépendant. D’ailleurs, ces entreprises nationales expriment des difficultés à exiger de leurs agences l’utilisation d’un système d’information centralisée.

C’est fort de cela que le client est tenu au respect de certaines règles avant d’accepter un contrat entretien chaudière gaz. Il lui faut :

  • Grâce à une recherche poussée sur Internet, trouver un prestataire crédible ;
  • Chercher des informations sur sa réputation ;
  • Sur un moteur de recherche (Google…), recueillir les avis en relation avec ses prestations ;
  • S’assurer que le prestataire soit doté d’un numéro SIRET et qu’il soit dans le Registre du commerce et des sociétés ;
  • Découvrir que l’entreprise est apte à proposer des devis.

Comment payer moins un tel service ?

Afin d’arriver à trouver un contrat entretien chaudière gaz qui vous sera le moins coûteux possible, il vous faut solliciter le devis d’entretien de plusieurs sociétés. Ensuite, procéder à une comparaison en se basant sur des paramètres comme :

  • Le coût d’entretien de la chaudière : celui-ci peut différer au cours de la première année en raison d’une offre promotionnelle temporaire en cours.
  • Le degré de protection que propose le contrat entretien chaudière gaz : chercher à savoir s’il s’agit d’un entretien basique annuel ou s’il prend également en compte la main d’œuvre lors des diverses pannes.
  • Le temps pris pour intervenir en cas de panne.
  • Les modalités de paiement : la prestation annuelle serait-elle payée en entier et sur le coup ou il s’agit d’un échelonnement prélevable sur 12 mois.
  • L’accessibilité du dépanneur : en cas de panne, sera-t-il disponible en soirée, en week-end, les jours fériés, etc. ?
  • La disponibilité du service clientèle : l’entreprise qui vous propose le contrat entretien chaudière gaz est facile d’accès ? Faut-il patienter des lustres en ligne pour avoir accès à un technicien ?
  • La qualité des prestations offertes : les avis observés, font-ils mention d’une obligation d’achat de pièces à tout bout de champ au cours des activités ?

Combien peut coûter un contrat entretien chaudière gaz ?

Plusieurs paramètres rentrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit de trouver le prix de revient de cette prestation. D’abord, tout dépend de la convention et des services qu’elle comporte. Ainsi, un entretien complet fait grimper la facture.

Ensuite, il faut dire que chaque société à la main libre pour imposer ses tarifs. En général, le coût est plus élevé auprès des chauffagistes détenant une agrégation.

Pour finir, le prix d’un contrat entretien chaudière gaz varie en fonction de la localisation de l’habitat. En effet, la zone géographique où se trouve le logement du contractuel est prise en compte par la société. Il peut s’agir de la campagne ou de la ville.

À titre d’exemple, voici le coût annuel que proposent certains prestataires du domaine :

  • Pour une convention de protection simple, Proxiserve émet une facturation de 106,80 euros tandis que celle qui est complète vaut 214,80 euros.
  • Le contrat entretien chaudière gaz de type protection simple chez Engie est à 119,40 euros alors que celle complète revient à 291,48 euros.
  • Chez Cham, la protection simple est 151 euros et la complète vaut 232 euros.
  • Garanka propose sa convention de protection simple à 117,12 euros et celle complète revient à 253,80 euros.

Ce sont là des coûts affichés sur les plateformes officielles de ces divers prestataires. Il vous faudra pour la suite faire une comparaison des critères cités plus haut pour opter pour le plus attrayant. C’est après le suivi de tous ces paramètres que vous pourrez choisir un prestataire avec qui signer son contrat entretien chaudière gaz.

Quel contrat entretien chaudière gaz pouvez-vous choisir ?

Sachez que la souscription à une telle convention est impérative dès que vous détenez une chaudière avec une puissance située entre 4 et 400 kW. Elle peut être faite au cours de l’achat de l’appareil ou chez un prestataire énergétique. Elle figure comme un document utile que peut réclamer une assurance en cas de sinistre ou que peut exiger un propriétaire. Il en existe de deux types différents.

Contrat entretien chaudière gaz simple

Les clauses de ce contrat donnent droit à des services basiques sur votre installation. Il s’agit de :

  • Le nettoyage et la vérification des éléments fonctionnels principaux de la chaudière ;
  • L’évaluation du taux de monoxyde de carbone ;
  • Le droit à une attestation d’entretien.

Cette convention à caractère simplifié ne prend pas en compte le contrôle du conduit de fumée et le ramonage mécanique. Pourtant, il s’avère que ces services sont importants pour éviter des problèmes d’intoxication grave.

Contrat entretien chaudière gaz complet

Quoique plus cher, il permet de mieux sécuriser votre maison, les occupants ainsi que votre installation. Il renferme des prestations comme :

  • La maintenance obligatoire tous les ans ;
  • Des assistances en dépannage avec des tarifs et un délai d’intervention assurés ;
  • Le remplacement des éléments défectueux ;
  • Le suivi du monoxyde de carbone ;
  • Le droit à une attestation d’entretien.

Si vous demandez un dépannage sans souscrire à un contrat entretien chaudière gaz complet, vous ferez face à des difficultés. En effet, la probabilité que vous attendiez un long moment sans satisfaction est très grande. Mis à part cela, retenez que le dépannage aussi insignifiant qu’il soit peut coûter cher pour le demandeur.

Articles similaires

Laisser un message