Calculer 2400 euros brut en net

À la fin du mois, votre gain net mensuel est celui apparaissant en dernière ligne sur la fiche de paie. C’est donc la somme que vous percevez à la fin du mois en tant que salarié. Elle est déterminée par une soustraction des charges salariales (varient en fonction du salaire et du statut de la convention de travail.) du salaire brut. À supposer que vous prétendez à 2400 bruts par mois, sachez que votre net mensuel diminuera forcément. Sur ce, découvrez ce que peut valoir 2400 brut en net et les particularités qui l’entourent dans cet article.

2400 brut en net : à quoi peut s’attendre le salarié ?

Il faut savoir que le montant net à percevoir diffère d’un salarié à un autre suivant statut professionnel.

Un cadre

Le salarié cadre qui perçoit à la fin du mois 2400 euros peut s’attendre à ce que le montant net de son salaire mensuel soit de 1 800 euros. Ce qui revient à dire qu’au cours d’une année, il devra percevoir 21 600 euros de rémunération nette.

Un non-cadre

Un salarié peut ne pas posséder un statut de cadre, mais percevoir le même montant brut que ce dernier (soit 2 400 euros) à la fin du mois. Mais il faut retenir que pour la détermination du salaire net, ils ne seront pas à égalité. Le non-cadre obtiendra en fin de compte 1 848 euros de gain mensuel net. Sur ce, sa rémunération annuelle nette sera de 22 176 euros.

Un public

Un salaire 2400 brut en net chez un salarié de la fonction publique est diffère également de ceux donnes ci-dessus. Ainsi, lorsque celui-ci perçoit 2400 euros comme rémunération brute pour le mois, son gain net mensuel sera de 2 040 euros. Ainsi, il obtient un revenu annuel net de 24 480 euros l’an.

Quelle est la base de calcul du salaire brut au net ?

En France, le salaire qui est donné aux employés par les employeurs est le brut, et c’est la loi qui en a ainsi décidé. C’est donc ce montant qui est affiché dans la convention de travail. Il renferme alors les cotisations obligatoires.

Ainsi, pour le calcul, le recruteur se fie au salaire de base. Pour commencer, il y ajoute toutes les majorations possibles pour les suppléments d’heure, les primes, les avantages en nature et les commissions. Par la suite, il déduit les diverses cotisations sociales afin d’arriver au gain net. Il s’agit donc de charges sociales comme :

  • L’assurance-maladie ;
  • Les cotisations retraites ;
  • Les prestations familiales ;
  • Les allocations de chômage ;
  • La couverture des accidents de travail ;
  • La formation professionnelle.

Pour trouver le montant 2400 brut en net, il faut garder à l’esprit que ces cotisations diffèrent selon le statut du salarié et tiennent beaucoup compte du montant (ici 2400).

De tout ce qui suit, la base pour calculer le salaire brut au net est un pourcentage. Il est de 23 % pour les salariés du privé. Ces derniers doivent le retrancher du gain brut. Ce même système doit être réalisé chez les travailleurs du secteur public, mais à un taux inférieur de 15 %. Mais en tant que cadre, il faudrait s’attendre à 25 % de soustraction.

Qu’est-ce qui explique la hausse du pourcentage au niveau des cadres ?

Leur cas est particulier. En effet, les salariés détenant un statut de cadre sont tenus de verser des cotisations sociales un peu plus élevées que les autres. Dans le lot, on retrouve les cotisations pour la retraite et le statut est très important pour dans la détermination du montant à cotiser.

Sur ce, pour trouver le montant 2400 brut en net au niveau des cadres, il faudrait retrancher un taux de 25 % du gain brut. Ce pourcentage comporte une CET (contribution exceptionnelle et temporaire) ainsi qu’un versement pour l’association pour l’emploi des cadres. C’est donc ainsi que l’impact sur le gain net d’un cadre est toujours plus important.

Articles similaires

Laisser un message