Face au silence de la grande presse sur les grèves et luttes, faisons prendre conscience de leur nombre et de notre force. Rendons publiques les innombrables résistances de notre camp.

Devenez des correspondants ouvriers de Luttes Invisibles ; faites connaître les faits de luttes, de grèves, de résistances ; dénoncez les méfaits d’exploitation, de harcèlement ou de répression dans les usines, les bureaux, hôpitaux, maisons de retraites, centres d’appels, entrepôts, magasins, cantines, universités, écoles…

Faites entendre la voix des fainéants...

ces riens sans lesquels rien ne fonctionne !

Il y a 2 heures

Luttesinvisibles

UNITED COLÈRES 👍 Convergence des luttes dans les faits. Ici à Paris ❤️ ... AfficherMasquer

Il y a 3 heures

Luttesinvisibles
Alerte!!!!

un journaliste militant, un ami, un acteur de nos rencontres des médias libres, un pacifiste, un lutteur, un homme qui sourit tout le temps est en prison. il navait pour seule arme que sa caméra. Ca sest passé à Valence, nous avons besoin de vous pour savoir si certains ont filmé la scène....

Alerte!!!!

un journaliste militant, un ami, un acteur de nos rencontres des médias libres, un pacifiste, un lutteur, un homme qui sourit tout le temps est en prison. il n'avait pour seule arme que sa caméra. Ca s'est passé à Valence, nous avons besoin de vous pour savoir si certains ont filmé la scène....Alerte!!!! un journaliste militant, un ami, un acteur de nos rencontres des médias libres, un pacifiste, un lutteur, un homme qui sourit tout le temps est en prison. il n'avait pour seule arme que sa caméra. Ca s'est passé à Valence, nous avons besoin de vous pour savoir si certains ont filmé la scène.... Stéphane collabore à Mediacoop depuis nos débuts... Stéphane est incarcéré à Valence depuis samedi. Il s'est fait agresser pendant la manif des gilets jaunes par un groupe de policiers en civils qui l'ont menacé avec une arme à feu. Il s'est défendu comme il a pu et a rejoint la manif plus tard, choqué, mais a continué la marche. Quelques heures plus tard, un groupe de policiers lui tombent dessus, il est plaqué au sol, tabassé et embarqué. Accusé d'avoir frappé un responsable des "forces de l'ordre" il se retrouve en préventive jusqu'au 26 décembre. Il risque jusque 3 ans de prison. Parmi bien d'autres choses il a contribué à Irrintzina-le-film, fait circuler dans la Drôme L'intérêt général et moi ... Ses proches de Saillans (26) mettent en place une caisse de soutien pour les frais à venir (avocat, prison, amende, aller-retours à Valence, billet d'avion pour la maman d'Angela sa compagne pour s'occuper de Gaitana leur fille) www.lepotcommun.fr/pot/9gtvmf7o Et la chose la plus simple et qui peut lui faire du bien pour le moral, en soutien concret, c'est aussi, de lui envoyer des lettres, des courriers, des pensées, à l'adresse ci-contre : Stéphane Trouille / écrou 2907/ Centre Pénitencier de Valence / Chemin Joseph Astier / 26 000 VALENCE. Il y aura la censure, ce qui n'empêche pas le soutien. L'urgence c'est aussi de collecter témoignages, photos, vidéos de la journée de samedi... de l'action, des échanges, des violences au Plateau des couleurs, ainsi que des arrestations dans la marche pour le climat. Pour envoyer vos témoignages : temoignages.8.12@protonmail.com Faites tourner aux amis, à la famille, en ces temps troublés faites vivre l'entraide !
... AfficherMasquer

 

Commentaire sur facebook

Marine Chantegrel

On sait ce qu'il risque en peine? Parce que à charge et sans preuve ça va être un simulacre de procès (Un de plus...)

Si le gouvernement commence en prisonnier les journalistes comme Turquie ou d'autres pays nous rentrons vraiment dans une dictature. Honte à macron , tout cela réglera devant le peuple , comme Louis seize

Morgane Aquaba

ptg

+ Afficher plus de commentaires

Il y a 3 heures

Luttesinvisibles

... AfficherMasquer

Il y a 3 heures

Luttesinvisibles

... AfficherMasquer

Il y a 3 heures

Luttesinvisibles
LES PERSONNELS TECHNIQUES DES RÉSEAUX ET INFRASTRUCTURES REFUSENT D’ÉVACUER UN BARRAGE DE GILETS JAUNES. LA PRÉFÈTE LES RÉQUISITIONNE, CE QUELLE NE FAIT JAMAIS EN CAS DE TEMPÊTE OU NEIGE
#répression
Communiqué du SNPTRI CGT et de lUnion Locale Cgt Aubenas
Expulser ceux qui résistent est une honte pour la république.

Depuis le 17 novembre 2018, des dizaines de gilets jaunes occupent en permanence le rond point de Terres de Millet à Aubenas, comme dans de nombreux endroits en France.
La circulation est parfois ralentie, alors les automobilistes klaxonnent, discutent, apportent soutien et nourriture.
Aujourd’hui, jeudi 13 décembre 2018, sans aucune raison, Mme la Préfète de l’Ardèche a ordonné l’expulsion manu militari des gilets jaunes d’Aubenas !
Parallèlement, elle a demandé la mise à disposition d’agents et de matériel du centre de la DIRMC (direction interdépartementale des routes Massif central) pour évacuer abris, palettes, braseros …
AUSSITÔT INFORMES ET MALGRÉ LES PRESSIONS, LES AGENTS DE LA DIRMC REFUSENT D INTERVENIR EN EXERÇANT LEUR DROIT DE RETRAIT, ACCOMPAGNES PAR UN MEMBRE DU CHSCT QUI ALERTE LA DIRECTION ET LE MINISTÈRE, EXERÇANT ÉGALEMENT UN DROIT DE RETRAIT EN LEUR NOM.
DEVANT CE REFUS DES AGENTS, LA PRÉFÈTE ORDONNE LEUR RÉQUISITION !!!
MÊME LORS DES EVENEMENTS NEIGEUX OU DES TEMPÊTES LA RÉQUISITION DES AGENTS N EST PAS UTILISÉE !!

C’est donc sous la menace de poursuites judiciaires et de licenciements, encourus en cas de non respect de la réquisition, que les agents ont été contraints d’intervenir.

Ce qui en dit long sur l’état de la démocratie dans la période.
C’est grave, très grave.
La section de l’Ardèche du syndicat national des personnels techniques des réseaux et infrastructures - CGT (SNPTRI CGT) et l’UL CGT d Aubenas s’indignent devant cette attitude autoritaire qui n’est pas conforme à un état de droit.
Elle apporte son soutien inconditionnel aux gilets jaunes d’Aubenas et d’ailleurs, ainsi qu’aux agents de la DIRMC contraints d’agir sous la menace, en supplétifs des forces de l’ordre.
Nous appelons la population à rejoindre massivement la mobilisation populaire qui exige la justice sociale et la démocratie :
Notamment vendredi 14 décembre à 14h au rond point Ponson à Aubenas à d’appel de la CGT, FO, SNES-FSU,CFTC, Solidaires et dans les mobilisations des gilets jaunes.
Ensemble, unis, et sans violences, faisons aboutir nos justes revendications.

Aubenas le jeudi 13 décembre 18 heures

LES PERSONNELS TECHNIQUES DES RÉSEAUX ET INFRASTRUCTURES REFUSENT D’ÉVACUER UN BARRAGE DE GILETS JAUNES. LA PRÉFÈTE LES RÉQUISITIONNE, CE QU'ELLE NE FAIT JAMAIS EN CAS DE TEMPÊTE OU NEIGE
#répression
Communiqué du SNPTRI CGT et de l'Union Locale Cgt Aubenas
Expulser ceux qui résistent est une honte pour la république.

Depuis le 17 novembre 2018, des dizaines de gilets jaunes occupent en permanence le rond point de Terres de Millet à Aubenas, comme dans de nombreux endroits en France.
La circulation est parfois ralentie, alors les automobilistes klaxonnent, discutent, apportent soutien et nourriture.
Aujourd’hui, jeudi 13 décembre 2018, sans aucune raison, Mme la Préfète de l’Ardèche a ordonné l’expulsion manu militari des gilets jaunes d’Aubenas !
Parallèlement, elle a demandé la mise à disposition d’agents et de matériel du centre de la DIRMC (direction interdépartementale des routes Massif central) pour évacuer abris, palettes, braseros …
AUSSITÔT INFORMES ET MALGRÉ LES PRESSIONS, LES AGENTS DE LA DIRMC REFUSENT D INTERVENIR EN EXERÇANT LEUR DROIT DE RETRAIT, ACCOMPAGNES PAR UN MEMBRE DU CHSCT QUI ALERTE LA DIRECTION ET LE MINISTÈRE, EXERÇANT ÉGALEMENT UN DROIT DE RETRAIT EN LEUR NOM.
DEVANT CE REFUS DES AGENTS, LA PRÉFÈTE ORDONNE LEUR RÉQUISITION !!!
MÊME LORS DES EVENEMENTS NEIGEUX OU DES TEMPÊTES LA RÉQUISITION DES AGENTS N EST PAS UTILISÉE !!

C’est donc sous la menace de poursuites judiciaires et de licenciements, encourus en cas de non respect de la réquisition, que les agents ont été contraints d’intervenir.

Ce qui en dit long sur l’état de la démocratie dans la période.
C’est grave, très grave.
La section de l’Ardèche du syndicat national des personnels techniques des réseaux et infrastructures - CGT (SNPTRI CGT) et l’UL CGT d Aubenas s’indignent devant cette attitude autoritaire qui n’est pas conforme à un état de droit.
Elle apporte son soutien inconditionnel aux gilets jaunes d’Aubenas et d’ailleurs, ainsi qu’aux agents de la DIRMC contraints d’agir sous la menace, en supplétifs des forces de l’ordre.
Nous appelons la population à rejoindre massivement la mobilisation populaire qui exige la justice sociale et la démocratie :
Notamment vendredi 14 décembre à 14h au rond point Ponson à Aubenas à d’appel de la CGT, FO, SNES-FSU,CFTC, Solidaires et dans les mobilisations des gilets jaunes.
Ensemble, unis, et sans violences, faisons aboutir nos justes revendications.

Aubenas le jeudi 13 décembre 18 heures
... AfficherMasquer

 

Commentaire sur facebook

Jusqu’à utiliser le réquisitionnèrent je rêve !

Déplacer vous tous simplement

C'est malsain!

Bien as donne du travail 😂 mdr

Il y a 3 heures

Luttesinvisibles

Aux Champs Elysées, avec les gilets jaunes, style Joe Dassin
www.facebook.com/nogozon/videos/vb.326932140850886/2416243465277758/?type=2&theater

nogozon
Marchons ensemble, chantons ensemble! Notre version de Champs-Elysées... A Samedi!
... AfficherMasquer

 

Commentaire sur facebook

impossible a partagé avec "Ami",mon nom apparaisse😎!!!!!

Il y a 3 heures

Luttesinvisibles
Mobilisons nous ensemble le 14,15,16, 17, 18... jusquà virer Macron et le pouvoir des riches
#mobilisation

Mobilisons nous ensemble le 14,15,16, 17, 18... jusqu'à virer Macron et le pouvoir des riches
#mobilisation
... AfficherMasquer

Il y a 4 heures

Luttesinvisibles
[SUCCÈS DE LA NUIT DES LYCÉES DHIER !]
Du 94 au 31 en passant par le 92 ou le 93, la nuit des lycées du jeudi 13 pour 24h de mobilisation en lycées avec la grève daujourdhui vendredi 14/12 ! Nouvelle photo du lycée Jean Macé de Vitry (94) occupé hier soir

[SUCCÈS DE LA NUIT DES LYCÉES D'HIER !]
Du 94 au 31 en passant par le 92 ou le 93, la nuit des lycées du jeudi 13 pour 24h de mobilisation en lycées avec la grève d'aujourd'hui vendredi 14/12 ! Nouvelle photo du lycée Jean Macé de Vitry (94) occupé hier soir[SUCCÈS DE LA NUIT DES LYCÉES D'HIER !] Du 94 au 31 en passant par le 92 ou le 93, la nuit des lycées du jeudi 13 pour 24h de mobilisation en lycées avec la grève d'aujourd'hui vendredi 14/12 ! Nouvelle photo du lycée Jean Macé de Vitry (94) occupé hier soir
... AfficherMasquer

Il y a 5 heures

Luttesinvisibles

Communiqué du Collectif des Doctorant.e.s Non Titulaires (CDNT) suite à l’assemblée générale du 12 décembre 2018. Personnels de Lyon 2 tous.tes mobilisé.es pour une université publique, critique, gratuite, de qualité et ouverte à tou.tes! ... AfficherMasquer

 

Commentaire sur facebook

Mais pas pour les étrangers

Messages suivants...