Que vous évoquent les métiers en K ?

Que ce soit par passion ou par simple nécessité, la plupart des personnes exercent au quotidien un métier particulier. Ce dernier leur permet d’apporter des changements dans la vie d’autres personnes ou encore de prendre plaisir en faisant ce qui les passionne. Découvrez dans cet article quelques métiers intéressants commençants par la lettre K.

Kinésithérapeute

Encore appelé kiné dans le langage commun, il s’agit d’un professionnel dont le but est de prodiguer des soins spécifiques sur prescription médicale. Son activité consiste généralement en un massage dont le but est de prévenir, rétablir ou suppléer l’altération des capacités fonctionnelles de ses patients. Pour ce faire, après un diagnostic bien établi, le kinésithérapeute décide du traitement à adopter pour chaque patient.

Dans la pratique, les actes du kinésithérapeute consisteront à palper, masser et remodeler avec douceur, les différents muscles défaillants. Pour effectuer son travail, il utilise des éléments particuliers comme la chaleur, le froid ou l’électricité selon le cas. Dans le cadre du massage, le kiné fait généralement recours à l’utilisation des crèmes et onguents.

Le kinésithérapeute intervient fréquemment auprès des sportifs dans le cadre de leur récupération après une période intense d’activité ou encore après une blessure. Compte tenu de sa façon de travailler, ce professionnel doit disposer d’une bonne résistance physique. En effet, il réalise la plupart de ses tâches en étant debout.

Pour devenir kinésithérapeute, il faut passer au préalable un diplôme d’état de masseur à l’issue d’une formation devant durer 5 ans. La majorité des Kinés diplômés travaillent en libéral dans leurs cabinets avec ou sans associés.  Toutefois, ils peuvent aussi exercer leur métier dans des centres hospitaliers ou dans d’autres établissements avec d’autres corps de profession.

Le salaire moyen d’un kiné s’il travaille dans le secteur public hospitalier est compris entre 1 600 à 3 000 euros par mois. Il faut préciser qu’au début de sa carrière, le jeune kiné doit faire face à de nombreuses charges liées à l’acquisition des équipements de travail indispensables pour l’exercice de son métier.

Kiosquier

Le kiosquier est un commerçant chargé de tenir un kiosque à journaux. En fonction du territoire sur lequel il se trouve, il reçoit tous les jours les journaux, revues et magazines susceptibles d’attirer l’attention des lecteurs. Il revend ainsi ces différents journaux en vue de réaliser un bénéfice. Le kiosquier est installé en zone urbaine et accompagne ses journaux d’autres marchandises qu’il vend également. Il peut s’agir par exemple de billets spectacles, de confiseries, etc.

Le kiosquier est un travailleur indépendant qui exerce à son propre compte. Pour les besoins de son métier, il peut faire des journées longues la plupart du temps, en ouvrant tôt les matins, et en fermant tard le soir. Il faut préciser qu’il n’existe pas ici de formations spéciales pour devenir kiosquier. C’est un travail de commerçant et seuls les atouts humains et relationnels permettant d’attirer les clients sont fondamentaux pour augmenter son chiffre d’affaire. Par ailleurs, il est à noter qu’avec l’avènement d’internet et de la presse numérique, ce métier n‘attire plus grand monde.

Kayakiste

Passionné du Kayak, il s’agit d’un professionnel qui exerce un sportif effectué sur la mer, les rivières, les lacs, etc. Ce métier est peu connu par rapport aux autres, mais il est possible d’accéder à un très haut niveau sportif et en faire son gagne-pain. Le Kayakiste confirmé peut participer seul ou en équipe, à de grandes compétitions, et remporter des trophées sur différentes épreuves.

Pour devenir Kayakiste, il serait intéressant d’être inscrit dans un club très jeune afin d’être sensibilisé sur le métier et en savoir plus. Toutefois, la fédération a elle-même défini un parcours d’Excellence Sportive de 3 ans. Ce programme scindé en trois étapes bien définies permettant aux aspirants de se construire une carrière dans le domaine en accédant au haut niveau.

Par ailleurs, il est à noter que pour garantir une certaine sécurité de l’athlète, il lui est recommandé de ne pas partir seul vers les sites et de s’accompagner. La présence d’un moniteur est importante dans le but de prévenir les incidents et d’éviter presque toujours les accidents pour une activité qui n’est pas sans danger.

Articles similaires

Laisser un message