L’empreinte bancaire : Un système de garantie de paiement

Quand on parle de banque, l’idée première est celle de l’argent : épargne, crédit et donc emprunt… Mais dans cet article, nous parlerons d’empreinte bancaire, comme dans empreinte digitale  et non d’emprunt bancaire, comme pourrait vous laisser confondre sa prononciation.  L’empreinte ou autorisation bancaire est comparable à  un système avant-gardiste pour un paiement.   A quoi sert l’empreinte bancaire ?  Et comment en avoir une ?

Empreinte bancaire : c’est quoi ?

Une empreinte bancaire est une vérification qui permet à un prestataire de s’assurer au prêt de la banque de son client que celui-ci dispose d’un solde  suffisant pour payer entièrement les services qu’il désire. Il s’agit d’une simple vérification subordonnée à l’obtention d’une autorisation de la banque et aucun montant n’est prélevé sur le compte de l’acheteur tant que la prestation n’a pas encore été faite, mais, la somme si elle est disponible est bloquée sur le compte. A cette étape il est possible à l’acheteur d’annuler la commande et d’entrer à nouveau pleinement en possession de la totalité de la somme « mise de côté ».   Puisque ce nouveau concept est désormais clair, voyons donc à quoi cela peut bien servir.

Pourquoi une empreinte bancaire ?

L’empreinte bancaire est utile dans plusieurs situations de vie courante. Nous en évoquerons ici quelques-unes.

D’abord, elle offre l’assurance que l’acheteur peut bien payer la facture. Lorsque vous avez à faire à un prestataire,  vous présentez votre carte bancaire, le commerçant fait une requête d’un montant supérieur ou égal à celui de votre achat pour s’assurer que vous avez assez d’argent pour payer au moment opportun. Le montant ne sera déduit de votre compte qu’à la fin de la transaction.

Ceci s’avère particulièrement utile pour le genre de transaction dans lesquelles le prix final peut être différent du prix initial  comme la location d’une voiture, un séjour dans un hôtel, des achats dans une station-service. Ainsi les deux parties peuvent s’engager en toute confiance dans cet échange. Le prestataire à l’assurance qu’il sera payé une fois sa part du marché accomplie. Le client à l’assurance que son argent est toujours en sa possession jusqu’à ce qu’il obtienne le service demandé. Puisqu’il s’agit de situations où le prix final peut être supérieur à celui de départ, l’empreinte bancaire permet de régler facilement les différences.

Il peut arriver que le montant final soit inférieur à celui de départ, si par exemple le séjour dans l’hôtel est écourté. Aucun problème ne se pose. Seul le montant final sera retranché du compte de l’acheteur, bien qu’un montant plus important ait été mis de côté. L’excédent sera alors affiché sur votre compte. Ceci implique donc que les prestataires utilisant le système de l’empreinte bancaire doivent attendre que le montant soit validé par le client et débité de son compte avant de pouvoir faire leur comptabilité.

Ensuite l’empreinte bancaire permet de prouver la validité de votre carte bancaire. Il est possible que le commerçant veuille s’assurer que le paiement pourra être effectué par la carte à lui présentée. Il peut donc essayer de faire autoriser par votre banque le paiement d’une petite somme. Cela met donc à l’abri des situations embarrassantes où l’on ne se rend compte de l’impossibilité de payer les services reçus qu’à la fin de la collaboration. Un éventuel problème pourra donc être décelé tôt et des solutions adaptées seront adoptées.

Combien de temps l’empreinte est-elle conservée ?

Lorsque le client a un solde suffisant pour payer le montant de la transaction n’est pas débité aussitôt. Le montant final de la facture sera déduit quelques heures ou quelques jours après la validation. Ainsi le reste du montant  « bloqué » mis à part pourra être réinvesti par le client puisque le blocus sera levé.

L’empreinte bancaire peut-être refusée ?

Cela peut arriver. Si le montant de la prestation est supérieur au solde du compte ou si le solde du compte n’est pas suffisant pour couvrir la prestation et l’empreinte car parfois l’empreinte retient temporairement une partie de l’avoir du client. Mais une fois les opérations achevées, les fonds sont rétrocédés, seul le montant de la transaction est débité du compte.

L’empreinte bancaire est donc un moyen sûr pour les échanges commerciaux, utile et bénéfique aussi bien pour le client que pour le prestataire. Vous n’y perdrez absolument rien. Alors pourquoi ne pas l’adopter maintenant ?

Articles similaires

Laisser un message