Face à la politique antisociale du président Macron
Tou.te.s concerné.es...
Convergences des luttes et des grèves
Lançons la contre-offensive...
S'unir pour ne plus subir
Avec le Front Social
Déterminé.es à gagner ensemble !
Précédent
Suivant

Dernières news

Fil d'actu Facebook

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

Il y a 19 heures

UNEF - TACLE : Tendance Action Collective et Luttes Etudiantes

[RASSEMBLEMENT ANNULÉ, AU LIEU D'ALLER SE TERRER À ST-CLOUD, MOBILISONS LARGEMENT SUR LA FAC]

Demain le président de l'Université, JF.Balaudé, compte faire voter la suppression de la compensation intégrale, de la session de rattrapage et de la semaine de révision. Cette attaque est inadmissible et constitue un danger pour les étudiants. Supprimer ces droits, c'est renforcer l'élitisme, sélectionner pendant la licence et renforcer l'échec.

Alors que le conseil qui doit voter cette mesure se tient habituellement à 14h au bâtiment B, Balaudé a fait le choix de le délocaliser à 9h30 à l'IUT de St-Cloud ! Balaudé n'assume pas la décision qu'il va prendre, qu'il sait particulièrement impopulaire et largement rejetée par les étudiants. La dernière fois qu'il avait delocalisé à St-Cloud, c'était en 2017 pour faire voter la sélection en M1 ,largement rejetée par les étudiants à l'époque !

Nous faisons me choix d'annuler le rassemblement car, plutôt que d'aller nous isoler à St-Cloud, nous préférons profiter de ce temps pour nous adresser largement aux étudiants sur l'université. Des grévistes de la RATP, de l'éducation, du privé, etc, se joindront à nous pour expliquer leur grève et l'enjeu que nous avons de la rejoindre.

📢Tous en Assemblée Générale, ce jeudi à 12h30 en amphi D1
... AfficherMasquer

Il y a 4 jours

UNEF - TACLE : Tendance Action Collective et Luttes Etudiantes
ÉNORME CORTÈGE INTERPROFESSIONNEL À LA MANIFESTATION À PARIS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES ! 

RATP, SNCF, Énergie, Éducation nationale, territoriaux, étudiant-e-s, lycéen-ne-s, postier-e-s, travail social, ou encore santé, nous étions nombreux-ses à porter un message : pour gagner, mélangeons nos cortèges, mélangeons nos secteurs ! ✊

ÉNORME CORTÈGE INTERPROFESSIONNEL À LA MANIFESTATION À PARIS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES !

RATP, SNCF, Énergie, Éducation nationale, territoriaux, étudiant-e-s, lycéen-ne-s, postier-e-s, travail social, ou encore santé, nous étions nombreux-ses à porter un message : pour gagner, mélangeons nos cortèges, mélangeons nos secteurs ! ✊
... AfficherMasquer

Il y a 4 jours

UNEF - TACLE : Tendance Action Collective et Luttes Etudiantes

C'est parti pour la manifestation contre la réforme des retraites. RATP, SNCF, profs du primaire au secondaire, postier-e-s, étudiant-e-s, lycéen-ne-s, travail social, santé, tou-te-s ensemble jusqu'au retrait ! ... AfficherMasquer

Il y a 4 jours

UNEF - TACLE : Tendance Action Collective et Luttes Etudiantes

Communiqué des doctorant.e.s du département de philosophie de l'Université de Nanterre, en grève des surveillances depuis mardi 14 janvier matin :
Nous, doctorant·e·s et vacataires enseignant·e·s non-titulaires du département de philosophie, nous déclarons dès ce mardi 14 janvier en grève des surveillances dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites et la future loi LPPR. Par cette décision de faire grève, sans pour autant faire obstruction à la tenue des examens EAD, nous rappelons aussi combien nous n'en pouvons plus d'attendre la revalorisation des salaires dans l’enseignement supérieur, l'exemption des frais d'inscription en thèse, la contractualisation et la mensualisation des vacations, alors que le département de philosophie ne pourrait pas fonctionner sans notre travail.
Nous refusons fermement la réforme des retraites et la future loi LPPR qui mettent en danger la recherche et l'enseignement en philosophie, notre avenir professionnel et celui de nos étudiant-e-s. Nous dénonçons par ailleurs les conditions de travail inacceptables imposées par les instances dirigeantes de l'université, qui prétendent maintenir les partiels de cette première session d'examens malgré leur annulation, report ou changement des modalités des épreuves, dans la plupart des établissements de région parisienne (Paris 1, 4, 7, 8...).
Inviter les étudiant-e-s faisant face à des difficultés de transports à dormir dans un gymnase, exiger des personnels de recourir aux vigiles en cas d'interruption des épreuves et vouloir à tout prix respecter les impératifs calendaires ont pour effet de briser la grève et celleux qui la font, malgré les préavis syndicaux. Pour l'ensemble de ces raisons, nous appelons tou·te·s nos collègues titulaires à nous rejoindre en solidarité pour défendre ensemble nos retraites et l’avenir de notre métier d’enseignant-e-s chercheuses et chercheuses.
Les doctorant-e-s surveillant-e-s du département de philosophie
... AfficherMasquer

Messages suivants...