Une maman crée un groupe Facebook pour faire garder les enfants les jours de manifestations

Bravo aux femmes Gilets Jaunes de Toulouse d’avoir créé ce groupe !
C’est la base dans toute mobilisation pour que les femmes puissent s’y joindre, de socialiser le travail domestique dont la garde des enfants !Dans notre société, les charges domestiques sont à la fois vues comme un problème privé (qui repose sur les femmes ou au mieux sur la famille) et comme une activité choisie (« c’est ton problème si tu as des enfants, tu l’as voulu tu assumes »).

Pourtant, c’est un travail dont toute la société bénéficie et donc la société devrait s’organiser pour en faire SON problème. Ce travail effectué gratuitement permet aux enfants de grandir et aux travailleur/ses d’arriver nourri et en forme au boulot pour faire tourner le capitalisme ! Sans femmes qui lavent le linge et prennent soin moralement de leur famille, point de travailleur/ses près à bosser tous les matins dans les entreprises !

C’est un maillon aussi important de notre système économique que le travail salarié. Ce n’est pas parce qu’il n’est pas rémunéré que les femmes ne sont pas exploitées. C’est même encore pire : elles travaillent gratoss, ce n’est pas reconnu comme du travail et quand on en chie on nous dit que c’est une affaire privée, que c’est notre problème perso !

NON ! ORGANISONS-NOUS POUR FAIRE VALOIR NOS DROITS DE TRAVAILLEUSES DOMESTIQUES !
On encourage toutes les femmes gilets jaunes à faire valoir leurs revendications, qu’elles portent sur leurs droits démocratiques, sur leur travail salarié, sur leur travail domestique ou encore sur les multiples oppressions qu’elles peuvent subir dans la société.

De notre côté, voilà nos revendications qu’on partage avec vous :
– fin des temps partiels imposés aux femmes, et égalité salariale immédiate
– reconnaissance et revalorisation de tous les métiers dits « féminins », en particulier de soin à la personne : aide-soignante, aide à domicile, infirmière, nounou, assistante sociale etc.
– prise en charge gratuite et efficace par la société des soins aux enfants, personnes âgé·e·s et invalides – par exemple avec des services publics gratuits de la petite enfance et du troisième âge
– ouverture de foyers gratuits pour les victimes de violences de genre, pour des séjours de très court à long terme.
– éducation aux questions LGBTQI et en général au genre dès la petite enfance et ce jusqu’à la fin de sa vie
– accès gratuit et partout aux droits reproductifs et à la contraception : des préservatifs à l’avortement, et de la PREP à la PMA pour tou·te·s – ce qui implique plus de moyens pour les hôpitaux publics
– liberté et gratuité des parcours de transition
– Droit a disposer librement de son corps et de l’espace public. En robe longue ou en short, on devrait toutes avoir le choix, pouvoir circuler librement et sans craintes !
– Stop au harcèlement d’Etat et au travail contre les femmes voilées ! Stop au racisme d’État, stop au contrôle des corps des femmes musulmanes et à leur assignation à l’espace privé et au travail domestique !

www.ladepeche.fr/article/2019/01/14/2939956-maman-cree-groupe-facebook-faire-garder-enfants-jours-manifestations.html?fbclid=IwAR3lYvOYkBqBbzR6BLuurSSjMhyxf5G5iwGpqabASd8jtud4wN38JcYOyjo