Touche pas ma ZEP : des nouvelles de quelques lycées

A Utrillo, Stains (93), blocage très tendu ! La police très provocatrice, les profs ont fait un cordon d’adultes entre la police et les élèves. Ils ont interpellé 3 de nos élèves, ils ont lâché des lacrymogènes,  un flashball.
Les profs qui ont essayé d’intervenir ont été menacés, tutoyés,  accusés de faire de l’obstruction à autorité.
Le proviseur vient de nous annoncer que le lycée reste ouvert continuité du service public oblige…..

Manifestation dans le calme et AG des élèves au lycée Simone de Beauvoir cde Garges-les-Gonesse (95) suite aux violences policières d’hier :  c’est le lycée où un élève a eu la joue déchiquetée par un tir de flashball Quand les jeunes nous donnent des leçons de démocratie.

Les enseignants du lycée Jean Zay à Aulnay sous Bois ont constaté ce matin que le lycée était bloqué par de nombreux élèves. Nous partageons leurs inquiétudes et revendications.
Nous déplorons que le Rectorat prenne la décision de maintenir l’ouverture de notre établissement malgré les tensions constatées. Le Rectorat n’adopte pas une attitude responsable, garante de la sécurité de tous, élèves et personnels.
Enfin nous condamnons les actions policières dont nous avons été témoins : décharges électriques sans sommation sur des élèves, mise en joue par un flash ball et interpellations de plusieurs élèves.

Plus que jamais nous affirmons notre opposition à la réforme du lycée qui ne fera que renforcer les inégalités et accroître les divisions.

Les enseignants du lycée Jean Zay soutenus par leurs organisations syndicales (SNES, Sud et CGT)