Face à la politique antisociale du président Macron
Tou.te.s concerné.es...
Convergences des luttes et des grèves
Lançons la contre-offensive...
S'unir pour ne plus subir
Avec le Front Social
Déterminé.es à gagner ensemble !
Précédent
Suivant

Naissance à Toulouse du Syndicat SUD Insee

Sud Insee est né après les grèves de décembre 1995 à Toulouse. L’idée était de créer un syndicat autonome qui ne subisse plus les décisions des confédérations mais soit directement acteur de ses décisions. Aujourd’hui encore le siège national de Sud Insee est à Toulouse. Ce choix est le symbole de notre indépendance vis-à-vis de la Direction Générale.

SUD Insee en France

Sud Insee est représenté aujourd’hui dans les DR de Midi-Pyrénées, Haute-Normandie, la Réunion, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Nord-Pas de Calais, Franche-Comté, Poitou-Charentes, Lorraine, Basse-Normandie mais aussi à la DG, au centre de Metz et au GENES-ENSAI.

Autonomie

Chaque section a une grande autonomie. Les problèmes, les crises ou les conflits sont gérés au niveau local (il peut arriver que le bureau national propose une action et que les sections décident d’une autre). En revanche, elles sont consultées pour chaque problème national. Le Bureau National, où chaque section est représentée, se réunit régulièrement et les provinciaux sont régulièrement présents au dialogue social national.

Alliances fortes

Malgré cette grande autonomie le syndicat Sud Insee n’est pas seul, en effet il est membre de la fédération Solidaires Finances (qui regroupe les syndicats unitaires de l’ex-MINEFI). Cette fédération est la 2e organisation syndicale du ministère. Elle regroupe par exemple Solidaires Finances Publiques (ex Union SNUI/SUD trésor) qui est le premier syndicat à la DGFiP (avec 21 000 adhérents sur 70 000 agents) ou encore Solidaires Douanes. Cette fédération a été créée en 1990 suite au grand conflit au ministère de 1989.

Sud Insee est aussi membre de l’Union Syndicale Solidaires qui regroupe aujourd’hui 45 organisations syndicales. Par exemple, sont membres de Solidaires : SUD Rail et Sud PTT, qui sont certainement les plus connus, mais aussi, SUD Anpe, Sud Michelin, Sud Education, Sud Fnac, SUD Etudiants, SUD Banques etc.… Solidaires est aussi un fondateur d’ATTAC.

Au sein de ces deux structures, la règle est la même : un syndicat = une voix. De cette manière on s’assure que les petites structures ne seront pas écrasées par les grandes.

C’est pourquoi, être à adhérent à SUD INSEE c’est décider directement des actions à mener, des engagements à prendre, c’est agir directement sur l’avenir du syndicat et du syndicalisme.