Soutien aux camarades de l’Association de Prévention des Grésillons

L’Association de Prévention des Grésillons (APG) est une association de prévention spécialisée des Hauts-de-Seine (92) employant 19 salarié.e.s. Depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, des dysfonctionnements importants existent au sein de l’association. Des manquements à la sécurité des salarié.e.s de l’association ont été signalés. Plusieurs salarié.e.s ont ainsi alerté la Direction de l’association de ces dysfonctionnements et ont même proposé des solutions pour sortir de ces difficultés.

Cependant, la Direction a fait d’autres choix que celui de l’écoute réel des salarié.e.s.

En effet, depuis le début de l’année 2017, les salarié.e.s doivent faire face à des convocations aléatoires, brutales de la part de la Direction. Ainsi, ce ne sont pas moins de 6 avertissements cumulés en 4 mois, une mise en garde et 2 entretiens préalables à sanctions pouvant aller jusqu’aux licenciements (ceux-ci ont lieu vendredi dernier, 20 octobre, au siège de l’association). Les salarié.e.s sont dans l’attente de la sanction ou du licenciement à venir. Actuellement, il leur est demandé de rester chez eux.

L’UFAS CGT soutient l’ensemble des salarie.e.s de l’association et plus particulièrement ceux qui subissent cette injustice. Évidemment, ces événements et ces pressions ont un impact direct dans l’exercice de leurs missions de prévention spécialisée auprès des jeunes du territoire de la ville de Gennevilliers.

Le métier de travailleuse/eur social.e nécessite une reconnaissance particulière liée à de difficiles conditions de travail. La jeunesse souffre et a besoin de soutien, d’accompagnement dans une société très fragilisée par la crise sociale et économique.

Nous demandons à la Direction de l’APG d’arrêter toutes les procédures de sanctions en cours, de retirer celles déjà prononcées, de réintégrer nos deux camarades et de prendre en compte les alertes des salarié.e.s !

L’UFAS CGT, avec l’USD Santé et Action Sociale du 92, l’UD 92 et le syndicat SUD 92 appellent l’ensemble des acteurs de la protection de l’enfance et de la prévention spécialisée à soutenir et protéger nos collègues plutôt que de les réprimer !

Une manifestation de soutien est organisée le vendredi 3 novembre 2017 a 18h00, devant le siège de l’association, 40-44 rue louis castel, 92230 Gennevilliers.

 
Fédération CGT de la Santé et de I’Action Sociale
COMMUNIQUE DE L’UFAS ou 27/10/2017