Rassemblement contre la répression syndicale

Halte à la répression syndicale chez Geodis Calberson IDF filiale SNCF ( agence de Gennevilliers) !

Port de Gennevilliers : Rassemblement contre répression syndicale à la GEODIS CALBERSON IDF Filiale SNCF. Le Mardi 28 novembre 2017 à 10 h au 7/9 Route des mercières 92230 Gennevilliers.

La Direction de GEODIS a franchi un nouveau pallier dans sa politique de répression syndicale. Nous devons être nombreux pour soutenir nos camarades :

  • Hassen Letaief,
  • Idris Taleb, 
  • Grira Slaheddine, 
  • Sahraoui Mouloud (Nouman sicci sur fb), 
  • Bamba Mamadou.

Et que ces pratiques cessent.

Dans un véritable acharnement antisyndical, les dirigeants de GEODIS filiale SNCF ont entrepris des procédures, plus folles les unes que les autres, en vue de décapiter le syndicat CGT GEODIS Calberson IDF. Après avoir instauré un climat répressif généralisé dans notre plateforme de transit, la direction de cette multinationale a décidé de s’en prendre à l’existence même de syndicats en entreprenant a des sanctions en violation de tous les droits existant envers des militants élus de CGT.

Les syndicalistes n'ont pas à subir la folie de ces employeurs qui nous dirigent et qui font croire que tout va être beau alors que l'enfer se profile. Ils nous répriment alors que nous sommes dans notre bon droit.

Mais ils ont tout compris, ils vont s'attaquer à nos droits, à nos acquis syndicaux pour mieux nous réprimer. Les politiques ont laissé faire afin qu'une fois pour toutes les libertés syndicales soient supprimées, que nos droits ne soient plus que peau de chagrin, nous faire croire que c'est une fatalité ; d'essayer de nous faire croire que la société ne doit survivre que pour les riches et que les pauvres n'ont le droit que de se taire et qu'ils ont de la chance pas pour tous d'avoir encore de la soupe dans leur gamelle; leur faire croire que le social n'est plus "à la mode", que le libéralisme doit se libérer du carcan des syndicats et du droit social.

Alors NON à cette répression aveugle et injuste. NE LÂCHONS RIEN...