C’est quoi une partie prenante et quelle est son importance ?

La partie prenante est des individus ou des groupes d’individus influents d’une entreprise. Elle doit être considérée et consultée avant la prise de toutes ses décisions si elle veut mettre toutes les chances de son côté afin que son activité réussisse. Ceci parce que ces individus ont un impact sur la gouvernance de toute société. Comment définir ce composant des structures ? Quelles sont ses différentes caractéristiques ? Voici dans cet article toutes les informations essentielles afin de mieux cerner son fonctionnement.

La partie prenante : qu’est-ce que c’est ?

La partie prenante est l’ensemble de toutes les personnes que les décisions d’un établissement touchent directement et qui ont une certaine influence sur celles-ci. C’est l’ensemble non seulement de tous les individus participant de façon directe, mais aussi indirectement à l’économie d’une structure.

Ainsi dit, elle peut être à l’intérieur de la structure ou à l’extérieur. Principalement la partie prenante est de façon essentielle constituée par les actionnaires, les dirigeants et les salariés. Dans un organisme, le nombre de ses parties ainsi que ses types sont variables d’un établissement à un autre.

L’on arrive à les distinguer grâce aux pouvoirs que ces dernières ont de leurs apports à la structure ainsi que leurs attentes de celle-ci. Toutefois, le poids de chacune d’elles a des conséquences sur la gestion de l’entreprise.

Quelle est sa composition ?

La partie prenante est constituée de parties internes et externes. Celle qui se trouve à l’interne se compose des dirigeants, du personnel et des représentants de la société. À l’externe, elle comprend les fournisseurs, les consommateurs, les actionnaires, sous-traitants, concurrents, pouvoirs publics, les médias, les partenaires.

Ces parties prenantes peuvent être actives ou passives. L’on dit qu’elles sont actives lorsqu’elles peuvent prendre part à l’ensemble des décisions de la structure (les actionnaires, les dirigeants, les salariés…). Dans l’autre cas, celles qui sont passives sont soumises aux décisions de celle-ci (les concurrents).

La partie prenante qu’elle soit interne, externe, passive ou active, elle peut être soit une personne physique, c’est-à-dire les clients, les salariés, les dirigeants, ou soit une personne morale (les concurrents, l’État, les syndicats, des associations, etc.). De ce fait, elle peut être un sujet de droit.

Pourquoi considérer la partie prenante dans une entreprise ?

Prendre en compte ces acteurs dans une structure est un enjeu de base pour la réussite de ses projets. Ainsi pour optimiser les impacts en ce qui concerne ses différentes activités, il est primordial de considérer la manière dont la partie prenante voit et pense ces activités ainsi que les risques de gain ou de perte qui s’y rapportent.

Pour ce faire, un dialogue doit être établi avec cette dernière afin d’aider à une meilleure identification des enjeux clé pour la bonne gestion de l’entreprise. C’est grâce à cette communication avec ces acteurs qu’est mise sur pied l’analyse de la faisabilité ou de la matérialité des décisions.

Considérer la partie prenante est également un moyen de régler les tensions d’intérêts entre les personnes qui la constituent. Cela contribuera à mettre en place des méthodes de contrôle performantes de pouvoir pour l’obtention de la coopération des différents acteurs.

Comment caractérise-t-on une partie prenante ?

Dans l’entreprise, ces parties se caractérisent de façon respective par leurs différents apports à la structure. Leurs apports confèrent à chacune d’elles en retour divers pouvoirs. Ainsi, lorsque l’on prend la partie prenante séparément, le salarié apporte sa force et son travail. Ce qui lui donne le droit de grever, d’alerte ou de retrait, etc.

Les actionnaires eux apportent les capitaux. Ce qui leur confère le droit de vote. En ce qui concerne les clients, ils fournissent à la société un chiffre d’affaires. Ils ont ainsi la prérogative de se constituer en association d’utilisateurs et autres.

S’agissant des fournisseurs, ils donnent à la structure les matières pour la production et ont en retour le pouvoir de faire monter les coûts d’achat. Les intérêts de chaque composant de la partie prenante sont pour la plupart du temps en contradiction sur plusieurs points.

En définitive, la partie prenante fait partie des acteurs les plus importants de l’entreprise puisque que c’est sur elle que se base en grande partie le succès de ses différents projets. De ce fait, elle doit obligatoirement être prise en compte dans toutes ses actions. C’est seulement cela qui lui permettra d’avoir une bonne gouvernance.

Articles similaires

Laisser un message