Nouvelle mobilisation des travailleur(e)s sans-papiers

Après avoir occupé la DIRECCTE (Direction Régionale du Travail et de l’Emploi) à plus de 200 le 6 juillet 2017, la ministre du travail, Mme Pénicaud, s’est engagé à recevoir une délégation de travailleur(e)s sans-papiers de la « CAMPAGNE CONTRE LE TRAVAIL DISSIMULE ET POUR LA RÉGULARISATION DES SANS-PAPIERS » lancée depuis deux ans et demi et composée de l’association Droits devant !!, des collectifs de sans-papiers du 93 et du 94 ainsi que de l’intersyndicale du Ministère du travail (CGT – SOLIDAIRES – SNU-TEFE).

Le cabinet de la ministre nous a confirmé par écrit que la délégation serait reçue vendredi 6 octobre au ministère rue de Grenelle, pour répondre aux deux revendications majeures de la campagne, à savoir :

  • Régularisation de tout(e)s les travailleur(e)s sans-papiers sur simple preuve d’une relation de travail, sans condition de durée de séjour, ni d’emploi.
  • Régularisation de toutes et tous sur simple constat d’une relation de travail par l’inspection du travail.

Ce vendredi 6 octobre, des centaines de ces travailleur(e)s se rassembleront au ministère pour accompagner la délégation, vêtus de leurs habits de travail et avec leurs dossiers comprenant les preuves de relation de travail (avis d’imposition, badges d’entreprise, relevés de compte, photos au travail…), notamment pour les travailleurs au noir, les plus surexploités d’entre tous.

LES TRAVAILLEUR(E)S SANS-PAPIERS, ESCLAVES DES TEMPS MODERNES, DÉCLARENT SOLENNELLEMENT AU GOUVERNEMENT MACRON QUE LEUR COMBAT POUR L’ÉGALITÉ DES DROITS, CONTRE LE PATRONAT VOYOU, NE CESSERA PAS JUSQU’À LEUR RÉGULARISATION.

APRES AVOIR OCCUPE A QUATRE REPRISES DES INSTANCES DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, LES TRAVAILLEURS SANS-PAPIERS SONT PRÊTS A RECOMMENCER S’ILS N’OBTIENNENT PAS SATISFACTION DE LEURS REVENDICATIONS CE VENDREDI 6 OCTOBRE.

MOBILISATION AU MINISTÈRE DU TRAVAIL VENDREDI 6 OCTOBRE A MIDI ANGLE BD DES INVALIDES-RUE DE GRENELLE (Métro : VARENNE-Ligne 13)