Comment trouver facilement un logement étudiant ?

Pour les étudiants étrangers ou ne résidant pas à proximité de leur université, il est possible de recourir à la location de logement étudiant. C’est une possibilité que choisissent un bon nombre d’étudiants afin de pouvoir se rendre plus facilement à leurs établissements. Cependant, rechercher ce genre de résidence peut s’avérer parfois compliqué, car il en existe une panoplie avec chacun leurs particularités, et leurs avantages. Certains sont conventionnés, d’autres non. Voici dans cet article des informations détaillées sur ce genre d’habitation afin de permettre aux étudiants ainsi qu’aux parents de pouvoir choisir le mieux adapté pour leur situation et leur besoin.

Quelles sont les différentes sortes de logement étudiant ?

Il est proposé aussi bien par le gouvernement que par des particuliers une variété de logements réservés aux étudiants. C’est en l’occurrence :

  • Les logements universitaires qui sont des résidences construites la plupart du temps sur les différents campus. Elles se constituent en général de chambres collectives (avec cuisines, salles d’études, sanitaires en commun), et de chambres individuelles meublées mesurant souvent 9 m². Parmi ces pièces, certaines sont conventionnées, d’autres ne le sont pas.
  • Les colocations qui sont des appartements privés de plusieurs pièces que les étudiants louent à plusieurs. Souvent, dans ce type de logement étudiant, chaque colocataire a une chambre à lui seul, mais la cuisine, la douche, le salon sont généralement communs. Le montant du loyer se divise par le total des personnes occupant les chambres.
  • Les résidences étudiantes qui sont des appartements meublés ou non, appartenant à des particuliers et qui sont mis à disposition des étudiants. Elles offrent des espaces communs aménagés pour plus de confort (réfectoire, salle d’étude, de sport, laverie et autres), en plus de fournir des services (ménage, cantine, etc.). Elles sont les plus demandées.
  • Les chambres de particuliers, l’on trouve ces genres de logement étudiant dans les foyers. Ce sont des chambres que louent des individus aux étudiants dans la maison où ils habitent. C’est une bonne solution pour les étudiants qui veulent toujours se sentir en famille.
  • Les conteneurs, ce sont de tous nouveaux types d’habitat pour étudiants. Il s’agit de vrais conteneurs avec la plupart du temps des espaces de 25 m² très bien aménagés pour que l’habitant s’y sente le plus à l’aise possible.

Comment choisir efficacement son logement étudiant ?

Pour louer un habitat pour étudiant, il est important de prendre en compte un certain nombre de critères afin d’avoir quelque chose de convenable sur tous les plans. Ceux-ci sont relatifs au prix du loyer, ainsi qu’au lieu de situation des chambres objet de la location.

Le tarif de la location

C’est le premier élément sur lequel il faut se baser pour faire un bon choix. Tous les logements étudiant ne sont pas au même prix partout. Tout dépend du confort ainsi que de l’espace que l’on a dans chaque chambre ou appartement. Les chambres avec meubles sont très souvent plus coûteuses que les vides. De même que celles accompagnées de certaines commodités notamment les services d’entretien, de cantine, de gardiennage, des salles dotées d’équipements pour le lavage des habits, des salles pour regarder la télévision, etc.

De ce fait, en lançant la recherche pour pouvoir avoir son logement étudiant, il est conseillé de bien se renseigner sur la superficie de la pièce à louer et les aménagements qu’elle contient. Ceci permettra d’avoir quelque chose qui répond réellement à ses goûts, à ses envies et à ses besoins. Il faut préciser que le prix de la location du logement étudiant comprend en plus du loyer d’autres frais. Il faut aussi chercher à s’informer sur ces derniers. Il s’agit notamment :

  • Des honoraires de location qui s’élèvent au montant du loyer,
  • De la caution qui s’élève à 1 à 2 loyers,
  • Des charges de location (taxes pour les déchets ménagers, pour l’eau et le chauffage, pour l’entretien des espaces communs, etc.),
  • De l’assurance pour habitation qui est obligatoire avant la signature du contrat de bail,
  • Des frais de courant, de gaz, d’Internet, de téléphone,
  • Des frais de visite de la chambre avant la location.

Le lieu de situation de la chambre à prendre

S’appuyer sur ce critère pour louer son logement étudiant est aussi essentiel. Les logements proposés sont situés dans différents endroits. Pour faire le meilleur choix, il faut tenir compte de la proximité de la chambre avec son lieu d’étude. Il faut toujours opter pour les plus proches possibles afin de s’éviter trop de tracas avant de pouvoir se rendre dans son établissement. Pour ne pas se compliquer la vie, il faut aussi s’assurer que les transports ainsi que les commerces soient facilement accessibles dans la zone choisie.

Quelle est procédure à suivre pour avoir sa résidence ?

Pour avoir son logement étudiant, il faut effectuer avant tout des recherches sur la toile dans la zone souhaitée. Une liste de plusieurs propositions avec photos ainsi que tous les renseignements utiles y afférents sera donnée pour choisir sans avoir à se déplacer. Une fois, la sélection faite, il faut procéder à des réservations.

Cette démarche doit se faire des mois avant sa rentrée. Ceci parce que les demandes sont assez nombreuses. Les étudiants qui réservent sont les plus priorisés. La réservation est à faire auprès de plusieurs résidences à la fois afin de se donner plus de chance d’avoir son logement étudiant. L’opération n’est pas payante et est sans aucun engagement. Pour le dossier à fournir pour la réservation, il faut :

  • Deux formulaires à remplir (un pour le locataire, et un pour son garant),
  • Les pièces justificatives de l’identité de l’étudiant et de son garant,
  • Les trois derniers bulletins de paie du garant ou/et son bulletin d’imposition.

C’est après ces démarches que le contrat de bail pourra être signé. Tout le montant intégral de la location devra être payé au moment de la conclusion du contrat. Pour alléger la tâche aux parents et aux étudiants, différents organismes à l’instar de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) mettent à disposition divers types d’aides financières qui pourront leur permettre de pouvoir payer sans trop de difficulté l’installation, la caution ainsi que le loyer des pièces louées.

Quelles sont allocations possibles pour un logement étudiant ?

En principe, tous les étudiants peuvent bénéficier de ces aides. Toutefois, chacune d’elle avec leurs conditions qu’il faut obligatoirement chercher à connaître avant de lancer sa demande après signature du bail. Les plus courantes sont :

  • L’Aide Personnalisée au Logement (l’APL) est destinée pour les étudiants qui n’ont pas un revenu suffisant. Elle subventionne une partie du loyer, mais ne concerne que les logements conventionnés.
  • L’Allocation de Logement Sociale (l’ALS) est réservée aux individus ne pouvant pas bénéficier de l’APL. Elle ne s’applique qu’aux logements étudiant non conventionnés.
  • La Caution Locative Étudiante (la CLE) est une aide du gouvernement français permettant aux étudiants qui ne disposent pas de garant, de loger sur le territoire de la France pour leurs études. Elle concerne toutes les chambres conventionnées ou non et se demande auprès de la structure CROUS.
  • L’Avance Loca Pass réservée pour boursiers, les individus en stage ou qui travaillent en CDD, ou à la recherche d’un travail. C’est un emprunt à 0 % d’intérêt qu’on donne aux jeunes pour payer la caution de leur logement étudiant.
  • La Garantie Loca Pass est également un prêt à l’étudiant pour payer ses impayés pour non seulement son loyer, mais aussi pour les charges de location. Cette aide s’applique aux logements appartenant à des personnes morales.

Articles similaires

Laisser un message