L’AP-HP, « en situation financière dégradée », va supprimer près de 800 postes non médicaux

Dont 250 dans les services de soins et une diminution du recours à l’intérim… Les soignants vont encore devoir subir l’austérité imposée. Les personnels hospitaliers doivent se révolter !!

Partout ça taille dans les effectifs pour faire des économies ! Ça suffit ! On est là pour soigner, pas pour se faire saigner!!