« Gilets jaunes » : décès d’une femme, touchée par une grenade lacrymogène à Marseille

[RÉPRESSION DES GILETS JAUNES : UNE FEMME DE 80 ANS TUÉE À MARSEILLE, UN HOMME DE 28 ANS ENTRE LA VIE ET LA MORT À TOULOUSE, PLUSIEURS MUTILÉS À BORDEAUX ET TOURS]

Le gouvernement montre les crocs, les flics se lâchent, la répression est de plus en plus féroce. Samedi, rien qu’à Paris, plus de 10 000 grenades lacrymogènes ainsi que des centaines de grenades explosives ont été tirées. On dénombre des centaines de blessés, des mains arrachées par des grenades à Bordeaux et Tours, des personnes éborgnées par des tirs de flashball par endroits. À Marseille, une femme de 80 ans observant les émeutes depuis sa fenêtre a reçu une grenade lacrymogène et est décédée, à Toulouse, un homme de 28 ans est actuellement entre la vie et la mort à cause d’un tir de flashball dans le visage.

Ce matin, les blocus de lycées ont également été sévèrement réprimés partout en France avec des tirs de grenades explosives et lacrymogènes, l’usage de flashball et de nombreux coups de matraque à Bordeaux, Paris, Lyon, ou encore Toulon.

Le gouvernement et les bourgeois ont peur, le mouvement prend de l’ampleur et devient quasi insurrectionnel, les blocages font perdre des millions à la bourgeoisie, Macron sent qu’il y a comme une ambiance de fin de règne, le pouvoir vacille, les masses se lèvent, l’insurrection n’a jamais été aussi proche. Désormais, c’est la grève générale qu’il faut pour abattre ce gouvernement et le système capitaliste.

On a raison de se révolter, il est temps de faire la Révolution !

www.google.fr/amp/s/www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/gilets-jaunes-deces-d-une-femme-blessee-par-une-grenade-lacrymogene-a-marseille-7795791713/amp