Tout savoir sur le générateur de carte bancaire

Dans un monde qui privilégie de plus en plus la numérisation de tous les services, la carte bancaire est une vraie clé passe-partout. Elle permet de faire des achats aussi bien sur internet que dans la vie active. Elle est délivrée par les institutions qualifiées que sont les banques. Toutefois, aujourd’hui, grâce au générateur de carte bancaire, il est possible d’obtenir un numéro de carte bancaire sans passer par les institutions financières

Qu’est-ce qu’un générateur de carte bancaire ?

Contrairement à ce que pense le commun des mortels, un générateur de carte bancaire n’est pas une machine. Il s’agit en fait d’un logiciel qui se sert des règles de génération de numéros des sociétés émettrices de cartes de crédit pour créer des combinaisons de carte de crédit valides numériquement. Les combinaisons générées sont pour la plupart utilisées pour essayer les plateformes de diffusion de musique ou de vidéo en continu. Bien qu’il existe certaines utilisations légitimes pour ces cartes de crédit, certaines personnes s’évertuent à en faire usage pour frauder les institutions.

À quoi sert un générateur de carte bancaire ?

Le générateur de carte bancaire peut être utilisé à plusieurs autres fins.

Tests et essais

Initialement, le générateur de carte bancaire a été conçu pour faire des vérifications. Lorsque vous faites vos achats sur une boutique en ligne, un moyen de paiement est demandé pour confirmer l’achat. Les grandes enseignes comme Zara ou eBay proposent bien évidemment un paiement sécurisé. Mais avec un site totalement inconnu, un grand doute plane. Après tout, il s’agit de fournir ses données bancaires personnelles.

C’est là qu’entre en jeu le générateur de carte bancaire. Grâce aux faux numéros que celui-ci crée, vous pouvez vérifier la validité des transactions faites sur la plateforme avant de communiquer les données de votre carte bancaire. Les tests effectués avec les numéros fournis par le générateur permettent également d’éviter l’utilisation frauduleuse des cartes de paiement.

En effet, plusieurs sites marchands peu fiables subtilisent les numéros de carte de crédit de leurs clients. Le générateur de carte bancaire prévient donc le vol d’identité et garantit l’utilisation des moyens de paiement en toute sécurité. Par ailleurs, les faux numéros de carte de crédit créés par le générateur de carte bancaire permettent de tracer un paiement jusqu’à l’origine, ce qui peut s’avérer utile dans plusieurs situations.

Éducation et formation

Sur certains sites, les informations sur les produits ne sont révélées que si l’intéressé entre son numéro de carte bancaire. Pour les personnes qui ne sont pas encore habituées au système de paiement sur internet, le générateur de carte bancaire constitue donc une excellente alternative. Il permet d’avoir des informations précises sans pour autant révéler ses données bancaires sur le net. Par ailleurs, le fonctionnement du générateur de carte de crédit se fait grâce à plusieurs programmes informatiques comme l’algorithme Luhn. Pour un débutant en la matière, la maîtrise de cet algorithme est particulièrement complexe. Pour pouvoir utiliser convenablement un tel outil, il convient donc de se former au préalable.

Diversifier les types de cartes

Le générateur de carte bancaire ne permet pas uniquement de créer les cartes de crédit. Il génère aussi d’autres types de cartes bien utiles. Il s’agit entre autres de cartes VISA, des MasterCard, de la carte Discover, de l’American Express et du JCB.

Où trouver un tel logiciel ?

Pour acheter un logiciel de carte de crédit, il n’y a pas besoin de se rendre dans un magasin. La plupart des personnes à la recherche d’un générateur de carte bancaire se le procurent soit sur le marché noir, soit par des canaux légitimes. Le logiciel lui-même n’étant pas illégal, certaines entreprises comme Mobile Fish et DisCard en font le commerce.

Qu’en est-il du statut légal ?

À la date d’aujourd’hui, l’utilisation d’un générateur de carte bancaire n’est soumise à aucune réglementation spécifique. Si l’utilisation de ce dispositif se limite à ce qui a été cité un peu plus haut, aucune sanction ne pèse sur l’utilisateur. Par contre, si ce dernier compte ou s’en sert à des fins douteuses, alors il est dans l’illégalité. Il sera donc frappé par les sanctions qui vont avec. Les peines encourues pour l’utilisation à mauvais escient d’une fausse carte bancaire sont les suivantes :

  • Un emprisonnement de 3 à 6 mois ou une amende de 30 à 180 jours, lorsque la valeur de la fraude n’excède pas dix fois le salaire.
  • Un emprisonnement de 6 mois à 3 ans et une amende de 10 à 100 fois le salaire lorsque le montant extorqué est compris entre 10 et 500 fois le salaire.

Un emprisonnement de 3 à 12 ans et une amende équivalente à 120 fois le salaire lorsque le montant escroqué est supérieur à 500 fois le salaire.

Articles similaires

Laisser un message