Face à la politique antisociale du président Macron
Tou.te.s concerné.es...
Convergences des luttes et des grèves
Lançons la contre-offensive...
S'unir pour ne plus subir
Avec le Front Social
Déterminé.es à gagner ensemble !

L’Association Droit Au Logement (DAL) a été créée en 1990, par des familles mal-logées ou sans-logis et des militants associatifs de quartier, dans le 20ème arrondissement de Paris.

Elle est née à la suite de l’expulsion, en mai 1990, de 48 ménages, essentiellement des familles avec enfants, de deux immeubles qu’ils squattaient. L’action des expulsés et le campement qu’ils avaient organisé, avaient alors bénéficié d’un large soutien de la population du quartier, des associations, des syndicats et des partis politiques de gauche et d’extrême gauche. Après quelques jours de forte mobilisation médiatique, le gouvernement avait nommé un médiateur afin de résoudre ce conflit autrement que par la force. Après quatre mois de campement et de manifestations, les familles ont été relogées.

A cette action fondatrice succèderont des centaines d’autres actions collectives de mal-logés et sans-logis (manifestations, campements, occupations, auto-réquisitions de logements vides…) à Paris, en banlieue puis en province, organisées au sein de l’Association Droit Au Logement, et des centaines d’actions en justice pour défendre les droits des exclus du logement.
A côté des luttes à Paris et dans ses environs, une trentaine de comités sont nés dans d’autres villes de France. Regroupés en coordination, ils se sont fédérés en 1998, autour d’une charte, au sein de la Fédération des comités Droit Au Logement.

Dernières news

Fil d'actu Facebook

Il y a 5 jours

DAL - Droit Au Logement
Au siège du groupe Amundi, le DAL est allé demander la mise à disposition du Château des Rentiers, 75013 Paris... bientôt une manif!

Au siège du groupe Amundi, le DAL est allé demander la mise à disposition du Château des Rentiers, 75013 Paris... bientôt une manif! ... AfficherMasquer

Il y a 6 jours

DAL - Droit Au Logement

Château des Rentiers – Plaintes IGPN et demande de #réquisition – rdv 18/01 à 12h devant le siège d'Amundi
---
Suite de l’occupation du 126 rue du Château des Rentiers, vide depuis 2017, appartenant à AMUNDI et l’évacuation brutale des sans logis le 6 janvier, 6 personnes ont été blessées.
3 d’entre elles ont été entendues par l’IGPN

A la suite de l’occupation quelques heures d’un immeuble vacant depuis 2017 (loué précédemment à la brigade financière) appartenant à 2 SCPI du groupe AMUNDI, pour en demander la réquisition, les personnes blessées par la police lors de leur expulsion brutale, ont saisi l’IGPN, pour demander une enquête interne, d’être reconnues victimes et éventuellement des poursuites. 4 personnes ont déjà été reçues avec Maître TRICAUD.

6 femmes ont été blessées et souffrent encore, dont notamment une femme enceinte de près de 9 mois, une dame handicapée, une adolescente aveugle. Un homme âgé a été frappé.

Une trentaine de policiers masqués, sans même les sommations d’usage, ni prise de contact préalable pour prévenir de l’intervention et organiser une évacuation pacifique, ont procédé à leur expulsion avec brutalité excessive et gratuite. Des personnes ont reçu des coups de matraque, des propos insultants voire racistes ont été entendus, quelques policiers ont pourchassé des mal logés matraque à la main et en hurlant dans les escaliers de cet immeuble de 10 étage. Des personnes ont été trainées au sol, et jetées sur le trottoir au pied de chiens policiers muselés, reniflant agressivement les personnes à terre …

Cette opération de basse police avait donc pour objectif non seulement d’évacuer, mais de terroriser des personnes fragiles, et d’instiller la peur de poursuivre leur combat pour être logés dignement ? En tout les cas, les personnes blessées ont pris leur courage à deux mains et se plaignent à l’IGPN.

En attendant, le 126 rue du Château des Rentiers, est toujours vacant alors que le nombre de sans abris continue d’augmenter à Paris.

AMUNDI est un groupe financier qui gère 1500 milliards d’actifs financiers, mobiliers et immobiliers … 1er en Europe. Encore une fois les puissants, cupides et indifférents à la misère humaine peuvent laisser des sans logis mourir à petit feu dans nos rue …

C’est pourquoi le DAL :

– demande la réquisition immédiate ou la mise à disposition du 126 rue du Château des Rentiers, propriété du groupe Amundi, immeuble vacant depuis 2017, de 9000 m2 de bureau, pour des sans logis

– demande une enquête sur les brutalités policières du 6 janvier, les fautes de commandement, des poursuites et la reconnaissance des victimes

– se joint aux voix qui s’élèvent pour demander l’interdiction des armes de mutilation, la fin de l’impunité des violences policières, le retrait du projet de loi “répression” et l’arrêt des poursuites contre les manifestants.

Pour la réquisition des immeubles vides d’AMUNDI gérant 1500 milliards € !
Rassemblement vendredi 18 janvier à partir de 12h
devant le siège d’AMUNDI
90 bd Pasteur M° Montparnasse
... AfficherMasquer

 

Commentaire sur facebook

c'etaitty peut etre le condamné a mort (napalm ) lui mm qui c'est fait evacué tout en militant a son eradication !!!

Il y a 1 semaine

DAL - Droit Au Logement
Suite à la #réquisition du 126 rue du Château des Rentiers 75013 et à lexpulsion policière brutale le 6 janvier dernier: 6 femmes dont une ado aveugle, une femme enceinte de plus de 8 mois, une handicapée, + un chibani portent plainte aujourdhui à lIGPN (Inspection Générale de la Police Nationale).
Rassemblement à 14h30 avec lavocat et les victimes à lIGPN, 30 rue Hénard, Paris 12e (M° Montgallet)

(Par ailleurs JB Eyraud a été auditionné suit à plainte  des propriétaires , les SCPI du groupe Amundi, gérant de 1500milliards d€, pour une prétendue dégradation de bien. A suivre...)

Suite à la #réquisition du 126 rue du Château des Rentiers 75013 et à l'expulsion policière brutale le 6 janvier dernier: 6 femmes dont une ado aveugle, une femme enceinte de plus de 8 mois, une handicapée, + un chibani portent plainte aujourd'hui à l'IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale).
Rassemblement à 14h30 avec l'avocat et les victimes à l'IGPN, 30 rue Hénard, Paris 12e (M° Montgallet)

(Par ailleurs JB Eyraud a été auditionné suit à plainte des propriétaires , les SCPI du groupe Amundi, gérant de 1500milliards d'€, pour une prétendue dégradation de bien. A suivre...)
... AfficherMasquer

 

Commentaire sur facebook

A Valence dans la Drôme, une famille Albanaise, parents 3enfants dont un de 6ans dorment depuis 2 mois, dans les laveries, alors qu'il fait froid, sans accés a des app ménages, ils ne peuvent se faire a manger, ils survivent grâce a l'aide du Secours Populaire, l'entraide dromoise, et peut etre les Restos du Coeur... l'enfant de 6ans ne peut etre scolarisé... Ils attendent que leur dossier en attente, soit traite... Si vous pouvez leur preter un local chauffé, avec possibilité de cuisiner, appeler Asile. Com 04 75 78 88 92 ou ALDA 07 81 37 89 56

je suis cela courage

Il y a 1 semaine

DAL - Droit Au Logement

INCENDIE 73 RUE BAYARD Les victimes se sont réunies place du Capitole ce midi pour réclamer un relogement décent de toute urgence. La mairie les recevra a 17h30. On espère que des solutions satisfaisantes seront apportées ! ... AfficherMasquer

 

Commentaire sur facebook

Bravo, lâchez rien

Messages suivants...