Face à la politique antisociale du président Macron
Tou.te.s concerné.es...
Convergences des luttes et des grèves
Lançons la contre-offensive...
S'unir pour ne plus subir
Avec le Front Social
Déterminé.es à gagner ensemble !
Précédent
Suivant

Nous, étudiants réunis à l’université de Paris 3 Censier, le mercredi 22 février appelons tous les étudiants, à se mobiliser de manière large et unitaire pour obtenir justice pour Theo. Les coupables doivent être punis.

Ce crime raciste à lieu alors que l’état d’urgence à été prolongé et que de nombreux militants du mouvement social connaissent la répression. Sous prétexte de lutter contre le terrorisme, les jeunes et les travailleurs devraient accepter la violence, les plans de licenciements, le chômage…

Le racisme est une arme de division au sein de la classe ouvrière. Le combat pour condamner les auteurs de ce crime nous concerne tous. Une nouvelle loi de « sécurité publique » à été adoptée de manière expéditive qui assouplit les possibilités de tir des policiers dans les cas de légitime défense. Pour Zied, Bouna, Theo et Adama, cette loi doit être abrogée.

JUSTICE POUR THEO
ABROGATION DE LA « LOI SÉCURITÉ »

Soyons nombreux tous ensemble le dimanche 19 mars à République à la marche pour la justice et la dignité organisée par les familles des victimes.