Chacun son camp

Quand un milliardaire jettent des travailleurs comme des kleenex, les élus de la région Grand Est le récompense… Nous nous sommes du côté des travailleurs de Neuhauser qui refusent les licenciements que veut leur imposer Soufflet. Chacun son camp… Et il est temps que nous fassions entendre le nôtre.

RDV demain à notre réunion publique à Metz, 19h au FJT 2 rue Ducrocq