Face à la politique antisociale du président Macron
Tou.te.s concerné.es...
Convergences des luttes et des grèves
Lançons la contre-offensive...
S'unir pour ne plus subir
Avec le Front Social
Déterminé.es à gagner ensemble !

Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

A travers une succession de transformations de son texte, Bellaciao devint d’abord une chanson de lutte des ouvrières des rizières de la Vallée du Pô, puis un chant de protestation contre la première guerre mondiale et enfin une sorte d’hymne de la Résistance italienne, dont la réputation a dépassé les frontières.

« Bellaciao », donc, pour indiquer la volonté de ses militants de s’inspirer, en les pratiquant, des valeurs de la Résistance, autrement dit l’antifascisme, la démocratie directe, le droit à l’indépendance des peuples par rapport à toute exploitation coloniale ou néo-coloniale, dans le respect de l’égalité entre ethnies, religions ou cultures diverses et du refus de la guerre comme solution aux controverses internationales.

Compte-tenu de la volonté de Bellaciao de se situer sur le terrain de l’expérimentation politique et de la recherche de voies nouvelles, dans un esprit qui actualise, transforme et « refonde » les principes définis ci-dessus, cette brève présentation constitue la première ébauche d’un document qui sera ouvert en permanence aux contributions, modifications et enrichissements suggérés par la pratique de ses militants.

Par l’intermédiaire du site internet bellaciao.org, Bellaciao cultive un projet politique et culturel qui comprend de multiples aspects dont voici la synthèse :

  1. informer sur la participation à des manifestations, débats, émissions de radio ou de télévision, à des initiatives culturelles et musicales et faire connaître ses idées ;
  2. Diffuser les documents les plus significatifs de la gauche anticapitaliste internationale sur ses 4 sites indépendants (en français, italien, anglais et espagnol) ;
  3. Proposer un agenda hebdomadaire des manifestations qui ont lieu à Paris sur les principaux thèmes de la lutte politique et syndicale en France et à l’étranger, contre la guerre et pour les droits des migrants ;
  4. Combattre tout les tendances autoritaires, le libéralisme affairiste, l’impunité légale, la xénophobie, le nationalisme, la propagande raciste, l’apologie du fascisme, le mépris des minorités et les ardeurs guerrières co-existent avec le monopole de l’information, l’illégalité largement répandue, l’attaque aux acquis économiques et sociaux, la répression de la contestation et combattre la politique des actuel gouvernements européen ;
  5. Présenter une revue de presse ;
  6. Informer sur la publication des ouvrages qui explorent les questions essentielles de la politique et de l’économie, de l’histoire et de la société ;
  7. Mettre à disposition de qui est intéressé à faire des recherches, des archives riches en matériel d’enquête ;
  8. Ouvrir à qui le souhaite des espaces de discussion en ligne et d’approfondissement à travers des liens ;
  9. Mettre à disposition un espace libre pour la publication quotidienne d’articles et de réflexions sur des problèmes internes et internationaux ;
  10. Renforcer l’équipe rédactionnelle du site et aider à créer un collectif qui mettrait en pratique, dans le mouvement, notre vision de la lutte.

Ce sont des objectifs partiels qui ne prétendent pas se situer au niveau de ceux que se poserait un parti politique. Mais c’est justement grâce à la modestie de tels objectifs que Bellaciao, structure de mouvement, aspire à l’adhésion d’un nombre de militants de beaucoup supérieur à celui de ceux qui s’inscriraient à un parti.

 

Dernières news