Mise en danger délibérée de la vie d’autrui ?

Le Préfet du TARN et GARONNE saisit les services de l’ASN de Bordeaux sur les risques sanitaires des salarié-es de la filière nucléaire. Les non-prises en compte des restrictions médicales des salarié-es des entreprises extérieures ne sont-elles pas criminelles et condamnables pénalement ?
Mise en danger délibérée de la vie d’autrui :
*existence d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement ;
*violation manifestement délibérée de cette obligation ;
*exposition directe d’autrui ;
*existence pour autrui d’un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente.
Est-ce qu’enfin ces vicieuses méthodes de management généralisées dans les entreprises extérieures/filiales éclateront au grand jour ? Nous le souhaitons hâtivement.Nous surveillerons les réponses que nous apporteront les autres services institutionnels informé de ces graves dérives.#PerdreSaVieALaGagner
www.ma-zone-controlee.com/