Appel des postier-e-s du 92 en grève depuis 10 mois

APPEL AUX GILETS JAUNES ET À TOUTES CELLES ET TOUS CEUX QUI VEULENT EN FINIR AVEC LA POLITIQUE AU SERVICE DES RICHES ET DES PATRONS

Nous sommes 150 postières et postiers du 92 en grève depuis le 26 mars 2018.

Ce sont 150 familles qui se battent pour vivre et arrêter de survivre, et pour rendre un service public postal de qualité.

Cela fait effectivement plus de 9 mois qu’on refuse la perte de sens de nos métiers avec des nouveaux services tels que : « Veiller sur mes parents » qui n’ont rien à voir avec le métier de facteur, mais qui marchandisent le lien social.

Cela fait aujourd’hui 291 jours que nous refusons la précarité avec notamment la multiplication du nombre d’intérimaires.

Cela fait plus de 9 mois que nous refusons également la fermeture des bureaux de poste partout sur le territoire.

La Poste, comme tous les puissants, n’aime pas celles et ceux qui relèvent la tête.

En effet, le dialogue à La Poste pendant ces 9 mois cela a été :
– les interventions policières systématiques sur nos lieux de travail. Au milieu même de nos casiers de tri.

– la tentative d’affamer nos familles en mettant nos paies à 0 euros.

– le refus de tout dialogue et compromis, en refusant de négocier. Preuve de leur mauvaise foi, la direction de La Poste a même refusé l’intervention de médiateurs.

C’est pour ça que lorsque nous voyons ce que subissent tous ceux et celles qui luttent et en particulier les Gilets jaunes, nous ne pouvons que nous sentir concernés.

Lorsqu’on réprime, emprisonne un Gilet Jaune c’est à nous qu’on s’attaque.

La force du mouvement actuel est un point d’appui extraordinaire pour ceux d’en bas, pour le monde du travail et la jeunesse.

Il faut sans tarder soutenir et renforcer par la grève la lutte. Nous pouvons gagner !

Nous devons toutes et tous ensemble nous mobiliser et converger. Comme lors d’autres samedis, nous serons présents le 12 janvier dans la rue.

Nous proposons également, pour ceux et celles qui sont à Paris et sa banlieue d’aller chercher Philippe Wahl et Bruno Le MAIRE qui pensent avoir la légitimité au vue de leur bilan de présenter leurs vœux pour l’année 2019 au siège de La Poste.

Ils détruisent nos vies et nos bureaux postes : allons ensemble les chercher !

RDV Mardi 15 janvier, 17h30, devant le siège de La Poste !