ALORS ON LUTTE OU ON SE LAISSE TUER PAR LES TENANTS DU CAPITAL ???

⚠️⚠️Voilà, quand on a expliqué aux agents lors du printemps 2018, qu’ après la SNCF ce serait nous : voici la preuve ! article sorti ce jour sur BFM Business…⚠️⚠️

ALORS ON LUTTE OU ON SE LAISSE TUER PAR LES TENANTS DU CAPITAL ???

➡️ » La grande réforme d’EDF est lancée. Après la SNCF et La Poste, le gouvernement lance la refonte d’une troisième entreprise publique en trois ans. 2019 sera l’année de la restructuration d’EDF. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a reconnu avoir demandé à EDF de lui proposer des schémas d’évolution de sa structure….

L’objectif de la réforme d’EDF est d’isoler le nucléaire du reste des activités pour donner de l’air au groupe.

La scission n’a jamais été envisagée car elle déclencherait la colère des agents de l’entreprise publique, syndicats et CGT en tête. Le stratagème consiste à créer une structure au-dessus d’EDF, détenue à 100% par l’Etat, qui abriterait cette nouvelle filiale, le « nucléaire de France » à 100%. Concrètement, cela reviendrait à nationaliser la totalité de l’activité nucléaire.

Ensuite, il s’agirait de « remettre en bourse » le nouveau périmètre d’EDF, composé des énergies renouvelables, des réseaux de distribution (Enedis) et des services. En contrepartie de la nationalisation du nucléaire, l’Etat pourrait ainsi privatiser le reste des activités d’EDF. « En sanctuarisant le nucléaire, il peut politiquement justifier de descendre à 30% dans les autres métiers, explique un proche d’EDF. Comme il l’a déjà fait chez Engie ».  » ⬅️